Zélium n°3 spécial Corruption

Le Zélium n°3 spécial CORRUPTION est disponible en kiosque !

> Ce numéro est également disponible sur notre boutique en ligne <

Zélium n°3 – mai/juin 2015 11800 exemplaires – 52 pages – 4,50 €
En vente en France métropolitaine et en Belgique

> Nos points de vente <
> S’abonner <

Ce 3ème numéro de Zélium marque aussi le lancement officiel de notre campagne de financement participatif pour éditer GRATUIT, la 1ère BD de la dessinatrice Clé, sur ulule.com/cle-gratuit !

Zelium_Vol2_n3_Une_light

La Une, réalisée par Aurel

 DU DESSIN

Près de 50 auteur-e-s pour une centaine de dessins et d’illustrations, une dizaine de strips, 8 pages de BD et de grandes pages dessinées !

Vous y retrouverez : Ahmed, Aurel, Bar, Berth, Caritte, Rémy Cattelain, Charmag, Chimulus, Clé, Decressac, Deloire, Slobodan Diantalvic, Faro, Fathy, Faujour, Félix, Flavien, Flask, Flock, Gab, Giemsi, Glez, Goubelle, ÏoO, Ivars, Lacase, Lacombe, Lardon, Large, Lasserpe, Yassin Latrache, Mutio, Mykaïa, Pakman, Pixel Vengeur, Rodho, Rousso, Sergio, Sié, Sondron, Soulcié, Swaha, Toma CHKP, Troud, Willis From Tunis et Wingz.

DES ENQUÊTES

Zélium, c’est aussi des enquêtes, de l’analyse et de la critique, avec nos journalistes anti-corruption qui ne détournent pas le fond du problème :

  • Jérôme Thorel fait un tour d’horizon des hypocrisies occidentales en matière de lutte contre la corruption : si le libéralisme dit vouloir la combattre, c’est pour mieux dissimuler qu’il en produit lui-même les germes !
  • Les petites et grosses magouilles ne manquent pas en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Sébastien Boistel, du mensuel Le Ravi, revient sur quelques-unes d’entre elles. Clientélisme, marchandage électoral, gros sous par dessous… L’éthique est truquée !
  • Olivier Marbot a interviewé Séverine Tessier, présidente de l’association Anticor. En 2011, cette association faisait condamner Chirac à deux ans de prison avec sursis. Mais en son sein même, des élus pas nets se font pincer et viennent noircir le tableau de chasse.
  • Linda Maziz dresse un portrait peu flatteur de Pierre Bédier, le président du Conseil Général des Yvelines qui, lui, aime pourtant bien se laisser flatter à coup de biffetons en échange de marchés publics. Et si vous occupez une place qu’il convoite, Bédier et ses amis vous feront une proposition que vous ne pourrez pas refuser !
  • Jet et Giemsi vous offrent un belle carte du monde dessinée retraçant les circuits du magot Balkany. Fraude fiscale, blanchiment, corruption… La mafia du 92, un film à très gros budget tourné aux quatre coins du globe !
  • Piet a interviewé Lora Verheecke, membre de l’ONG Corporate Europe Observatory, un lobby anti-lobbies. Le bizness lucratif de la persuasion, une popote dont les hauts fonctionnaires et les parlementaires européens raffolent.

UN SUPPLÉMENT

Au milieu de ce numéro, vous trouverez un supplément de 8 pages intitulé Révolution, désillusion, dérision. Tunis accueillait fin mars le Forum social mondial, grand rassemblement altermondialiste né en 2001 à Porto Alegre (Brésil). Moins d’une semaine après l’attentat meurtrier du Bardo, Zélium y envoyait deux de ses flibustiers, Jérôme Thorel à la plume et ÏoO au pinceau. Il sont allés à la rencontre des Yaka’s, une bande de joyeux agitateurs qui risquent gros, artistes, pirates, activistes bercés par la « révolution » de 2011 mais jamais bernés par les caciques qui gouvernent encore aujourd’hui la Tunisie. Ce supplément est le fruit explosif et sucré de cette belle rencontre !

DES CHRONIQUES ET DES FICTIONS

Zélium ne serait rien sans ses chroniques déconnantes et délirantes ! Retrouvez :

  • Yves Frémion : Les ripoux grouillent, chez les têtes pensantes mais pas que !
  • Dr Lichic : Quelle différence entre la corruption négative et l’anti-corruption positive ? Euh, attendez… Hein ? Quoi ?
  • Noël Godin : Il faut pousser ce qui s’effondre, dit Nietzsche… Alors poussons, que Diable !
  • Nikus Pokus : Bygmalion rime avec millions, stock-options… mais aussi avec prison. C’est l’instant poésie !
  • Yannis Youlountas : Au feu, la langue de boa qui serpente et nous étouffe !
  • Serge Prince : Francesco Rosi, maestro du cinéma italien de combat, vient de nous quitter. La relève est-elle assurée ?
  • Étienne Liebig : Corrupteur, c’est un très beau métier, juste et nécessaire. Ce ne sont pas les labos pharmaceutiques qui diront le contraire.
  • Hénin-Liétard : Manufacturée, administrée avec le soin d’un artisanat soigné, la corruption de proximité est un art.
  • Étienne Liebig : Juge d’Infusion à la Cour d’Assis au Comptoir, c’est coton et pas sans risque. Les corrupteurs de pinard tiennent le haut du pavé et les clefs du bar.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s